Arrrivee en Argentine

Publié le par Karine Massonnie

Adieu la  Bolivie ... J' ai la gorge serree a la  fois de quitter ce magnifique pays , et  de realiser que je vais bientot cloturer la boucle de ma balade sur la terre ...

Tango , Gauchos, Pampa , Patagonie, Terre de Feu , Ushuaia , Maradona, Eva Peron , Fangio, ...Tous ces noms m'evoquent  l' Argentine.  Dernier pays de mon periple ... Je  ne  sais pas ou je  vais , mais quand je  suis du doigt sur  une mappemonde les contours de ce pays ,  je sens la magie de cette terre du bout du monde m'envahir. De la cordillere des Andes a la Terre de Feu , des gauchos de la  pampa aux danseurs de tango...pour moi tout possede une dimension theatrale ...

 7 heures de trajet en bus dans le  nord ouest argentin , a travers sommets enneiges de la cordillere des Andes,  des collines arides couvertes de cactus, des phenomenes geologiques dignes des parcs nord americains, un dernier salut aux lamas et vigognes  croises en chemin.. et la descente de la  Quebrada de Humahuaca m'amene directement a Salta .

Salta.Ville coloniale fondee par les espagnols.  Ses maisons seigneuriales, ses patios interieurs , ses diners tardifs sur les terrasses exterieures , sa  vie noctambule dans les penas ... Je suis bien arrivee en Argentine !...                                    

18 heures de bus plus tard , dont 14 heures a dormir .. (eh oui les bus argentins sont tres confortables , et la Bolivie n' est pas un voyage de tout repos...), j arrive ... dans un autre monde . BUENOS AIRES .

De la Bolivie ,avec ses hauts plateaux andins et sa population a plus de 80% indigene  , me voila arrivee  en Europe !...  Sentiment desagreable de revenir a la case depart .. Embouteillages sur le peripherique , visages comme chez nous , voitures a gogo , des gens qui marchent vite dans les rues, des coups de klaxon  ... ca sent le retour !!! Pourtant Buenos Aires m' attire , mais  pour quelques jours seulement...

Ville-puzzle plus europeenne que nature, les quartiers semblent s'accorder bizarrement les uns aux autres. Partout les immeubles modernes cotoient des edifices du 19eme siecle , l'architecture du centre est parsemee de references a notre chere Europe . Suivant les quartiers, c'est un peu Madrid, Paris ou Naples a la fois ...

Ville a deux vitesses aussi , ou certains quartiers donnent l' illusion de richesse , mais ou la misere sort dans les rues la  nuit lorsque les dizaines de cartoneros trient les ordures pour recycler .. ce qui est recyclable , ce qui leur fera gagner quelques malheureux pesos ...

Il est 22 heures... Ici la soiree ne fait que commencer ... Je file manger en terrasse et denicher un petit spectacle de tango.. Ici la culture est partout , a toutes les heures du jour et de la  nuit...

 

 

Publié dans Argentine

Commenter cet article