Vertige sur le Transcanadien...

Publié le par Karine Massonnie

J'ai quitte il y a quelques jours la  Terre Haida ...

Je me suis sentie bien sur ce petit bout du monde , attiree et pourtant en meme temps  parfois repoussee .  La force de la  Nature , le temps pluvieux des premiers jours ,  la solitude et l 'eloignement lointain de tous reperes..

Les premiers pas sont toujours les plus durs .. Mais l'humain a les ressources en soi pour s'adapter ..

L'energie du lieu , les contacts et les portes qui s'ouvraient , celles que j'ai poussees , celles que je  n'ai eu le temps de faire aboutir, l'acceuil et le bonjour chaleureux de ces insulaires ... Peu de gens marchent sur  l'ile .. sauf peut etre quelques Moi... 

 

J'ai eu l'impression etrange d'avoir deja pose les pieds sur  cette terre ... qu'elle ne m 'etait pas pleinement familiere

La mer , partout autour .. La foret , partout dedans ...Une belle terre d'equilibre et d'harmonie , de quietude , de vie paisible ou l'on s adapte a la  nature et aux elements .. Sans doute un des fondements des doux guerriers Haida du Pacifique..

Peut etre a un de ces jours ,  Haida Gwaiis ...

 

 

Vancouver . Station centrale ferroviaire .. Dimanche 21 aout .  Embarquement ...

20h30 . C'est parti pour une longue traversee enigmatique , revee..

Le train demarre lentement ...la nuit est deja tombee sur le ciel de Vancouver . Les milliers de lumieres illuminent la ville . L'eau qui l'entoure refletent leur image...

Au¬revoir, Ouest Canadien , je pars pour une longue traversee,  a l'autre bout de chez toi , sur tes rails , vers le  Quebec...

 

IL y a "prendre le train" , ... et "prendre le train" ... Quelqu,il soit , et quelle qu'en soit la  duree , un voyage forme .. et transforme ...Certains voyages, plus que d'autres...

 

Le silence  dans le wagon s'installe aussi vite que  la  nuit dehors... Nous sommes peu a bord . Il y a les voyageurs en classe "Touriste" , ceux qui ont les repas et les couchettes incluses, et les autres , comme moi , en classe " Economy" ,  ou rien n 'est inclus . La cuisson est impossible a bord , seule l'eau chaude fournie genereusement par le personnel de bord permet de se concocter un bon plat de nouilles chaudes , ou une soupe ... Quelques achats culinaires en avance et le tout fera l'affaire pour le  moment ... Restons simples...

 

En ce qui concerne " l'hebergement " , nous avons la  chance d'avoir de la  place , et donc de disposer de 2 banquettes pour une personne .. Le luxe ... De quoi s'allonger, ou disons , etendre mes longues jambes .. parfois trop longues..

La douche ? C'est le  lavabo des toilettes .. Vu le prix eleve du billet , trois fois plus que l'avion, je m 'offre la joie d'etre la , alors le confort et la  jouissance des papilles gustatives demeureront une douceur revee pour l'arrivee...

 

 

Les heures passent ...Chacun cree son "petit refuge", son petit "espace intime",  a sa facon...C'est toujours une curiosite pour moi d'observer les comportements humains... Nous sommes tous des animaux avec nos territoires..

 

Et puis lentement , chacun se plonge dans son univers ..  CHUT... le wagon s'endort  doucement ... La nuit dehors. Les lumieres interieures s'eteignent . Des lampes plafonnieres s'allument , ca et la , pour continuer la lecture ,  ou les rares conversations... Bientot , le wagon tout entier ferme ses paupieres ...jusqu' a demain... Douce nuit...

 

Je vais vite comprendre qu'une longue nuit reconfortante et profonde ne sera qu'un doux fantasme.. Mes boules¬quies et mon loup pour dormir ne sont pas completement impermeables aux lumieres de l 'allee centrale qui s'allument de temps a autre , a la  toux du voyageur enrhume, ni meme aux douces conversations nocturnes des voyageurs insomniaques..

Heureusement , j'ai prevu un remede pour ces cas un peu difficiles : un somnifere ... Ah, qu'il est bon ... J'entame la suite de ma  nuit ...chut ...

 

6h30 : Reveil en sursaut ...1er appel microphonique du petit matin du prepose a bord, pour le petit dejeuner au Wagon Restaurant.. Je suis ravie pour ceux qui sont concernes ..  Pas moi ...Je me rendors ..

Finalement  j'ai reussi a enchainer les heures de sommeil ... Quelque peu ballotee , quelque peu repliee et fourbue ...

 

Mais je suis la, ce matin , au coeur des montagnes rocheuses canadiennes...

Je me prepare un Cappucino, accompagne de quelques biscuits, et je savoure ... Lentement, je me  reveille ...

Je realise ou je suis ...Dans ce decor de reve qui defile devant mes yeux ...

Le soleil n'est pas sorti ce matin , c'est plutot la  fine pluie qui nous accompagne sur le  chemin ..Qu'importe ... Les forets , les montagnes , les lacs ...des heures ...

Quelle chance j'ai d'etre la ...

Puis le soleil , une percee dans les  nuages .. un cadeau sur les montagnes...

Jasper , premiere pause dans ce village de bois montagnard , au coeur des Rocheuses ... Le temps de se degourdir les jambes ...

Rappel au bonheur inconscient de pouvoir marcher , sentir , avoir de l'espace...

 

La lente micheline repart doucement ... Elle a la  Sagesse et l'elegance d'une vieille Dame  qui prend sont temps pour mener sa cohorte a bon port ... Plus loin...

Les forets , les montagnes , le soleil couchant , le soleil levant , les plaines du Saskatchewan, les lacs de l'Ontario ,les fuseaux horaires qui s'adaptent , ... et nous avec ...

 

Un reve qui se realise... Une longue traversee de mon pays de naissance par voie de terre ...Un "Trans" ...Apres le Trans Siberien , le Trans Canadien ..

4 jours , 4 nuits .. 3 pauses de 2 heures ..1 metre carre pour vivre avec Soi- meme...

Quelques wagons pour se degourdir les  jambes ;

Et le "Skyline" ,  un wagon a etage pour "survoler" le train, et s'approcher du ciel ..

Pour chaque voyageur , c' est un voyage important , un voyage qui a du sens pour ceux qui le font .. Cela se sent ..

Les wagons sont silencieux, etonnament silencieux ... 

 

Lecture , ecriture , Mandalas , Sudokus, jeux - videos ,  jeux de cartes, ... Chacun vaque a ses occupations personnelles..

Tiens ! un appel au microphone ... Aujourd' hui un musicien est present a bord pour pour mettre une autre touche a notre voyage ...Un air de guitare folk du Saskatchwan , quelques "seniors" nord-americains , une biere canadienne a la  main ... Et la  petite equipe qui lache ses premieres "tunes"... Je regarde la  scene avec sourire et tendresse..

 

Toronto : la plupart des voyageurs quittent le voyage  .. Il y a une connexion supplementaire pour continuer sur  Montreal. Cette fois- ci le train est complet. Je me surprends  a etre assise dans un carre , en face d'un couple avenant , chaleureux , qui cherche a communiquer avec moi..

Pourtant les mots me sont difficiles ... Difficile de sortir dans le silence dans lequel je m'etais muree.. Eux prennent le  train... Eux, ne sont pas rentres dans le  "vertige du silence " ..

 

Je suis calme au fond de moi... mais je ne suis pas encore tout a fait Maitre Zen...

Lacher son dialogue interieur... Sur du  long-terme , c' est une gageure ... Un reel apprentissage ...

Cette traversee Canadienne "interieure" , a travers les paysages exterieurs, "interieurs" , et le silence,  aura ete une premiere experience intense et profonde de ce genre, un miroir a sa Verite de l 'instant ...

 

Des pensees pour ce qu'on aime , ce qu 'on n 'aime pas , ceux que l'on aime, ceux qui nous manquent, des bras dans lesquels on a envie d 'être, des mots qu'on ne dit pas, des phrases qui nous viennent comme ca , des gestes que l'on aime,  des amours que l'on vit tout bas , d'autres qu'on ne s'autorise pas , des morales et des normes qui nous eloignent du Soi, des reves realises , d'autres encore a partager ...

Un rappel a Soi . A Etre ... Sans jugement . Sans justification . Parce qu'on ne vit dans cette vie, qu'une fois...

 

Montreal ... Terminus , tout le  monde descend.

Je jette un dernier regard sur ma banquette avant de quitter le lieu, comme un douillet support au vertige vecu ces derniers jours, avec beaucoup de compassion et d'emotion...

Un peu comme les marins se lient a leur bateaux parce qu'ils franchissent les elements naturels ensemble...

 

 

Commenter cet article