Moscou et Transiberien, 1ere...

Publié le par Karine Massonnie

Apres un super break d`1 mois et un peu plus en France , me revoici de nouveau a Londres, en transfert, avant  Moscou...Drole d` impression de repartir pour un 2eme voyage et que  le  1er est deja loin....Il faut que  je  reprenne mes marques...

Moscou, ou plutot ...MOCKBA....
L`arrivee a  l`aeroport me  confirme qu` il va falloir que  je me  rentre rapidement en tete l`alphabet cyrillique si je  ne  veux pas garder ce sentiment fort desagreable d`etre une
indienne dans la  ville...!
Heureusement mes quelques cours de Grec du lycee me  reviennent a l`esprit et finalement le  dechiffrage se fait peu a peu...

1ere epreuve : Comprendre les lignes et les stations de metro  pour arriver a bon port... Quelques 1h30 de transport plus tard, avec 2 allers-retours en sus pour ne  pas avoir dechiffre a temps  la station de metro finale , une assistance spontanee et comprehensive de quelques Moscovites ,et un ultime effort pour lire le  nom de rue ...et j`arrive ENFIN  a l`auberge, repaire des voyageurs...Une bonne douche et un dodo bien merite s`en suivent pour profiter de la  suite...

Moscou....capitale politique , economique , culturelle de cette immense nation .. 28 degres sous le  soleil. Je  pars sillonner  les rues  du coeur de la  ville...

Les rayons de soleil se refletent sous les somptueuses coupoles dorees ou colorees des eglises et des monuments .Des femmes d`une feminite absolue bien que parfois provocatrice descendent de voitures luxueuses aux vitres noires teintees ...Des soldats en uniformes arpentent la magnifique Place Rouge au pas cadence...

Un opera de Tchaikovski, une piece d`Ostrovski , une exposition avant-gardiste a la  maison centrale des artistes , des portraitistes , jongleurs ,  poetes du dimanche , bardes et musiciens ambulants ...Moscou m`impressionne par la  richesse de sa culture et son cote boheme...

Moscou... Fascinant symbole du pouvoir , centre des tresors  historiques et des plaisirs modernes ...
Paradoxe entre un classicisme et une rigueur intellectuelle ostensible , et une culture contemporaine , inventive et elegante...

Paradoxe du peuple  entre un cote reveche dans des fonctions de services, et une hospitalite quand on demande de l`aide...

Je reviendrai a Moscou  plus longuement...



L`Odyssee Trans-Siberienne ....1ere partie...

23h25... Gare de Iaroslav, Moscou...
Le train#10 Baikal ferme ses portes dans un bruit sourd et  demarre doucement pour un long periple...

Moscou-Pekin: 7865 KM . 7 fuseaux horaires ...Ma premiere halte sera Irkoustk en Siberie , porte d`acces au prestigieux lac Baikal...

Un voyage dans le  Transiberien s`apparente a un voyage en mer... Le paysage defile lentement et les rencontres sont au coeur du periple...

3 jours de train entiers , 4 nuits a bord ... Quelques haltes de 10 minutes pour se degourdir les  jambes dans  les rares gares traversees...Une immersion totale fortuite  avec une famille russe dans un compartiment de 4 personnes; un rythme alternant  repas aux nouilles desydratees et aperitifs , periodes de repos recuperateur , sympatiques discussions avec les voyageurs du wagon et de longues lectures...

Enfin des parties de jeu improvisees avec le petit Serguei du haut de ses 6 ans, et de bonnes rigolades a se faire comprendre dans un anglais-russe balbutiant ou par mimes... et me  voila arrivee a bon port ! ..Irkoutsk , 09h05 heure locale ...Vous , vous etes encore en train de dormir...Il est 7 heures de moins a la  maison....




Publié dans Russie

Commenter cet article

dominique et martine 24/07/2007 20:49

alors que certains vont reprendre le train- train du quotidien , heureux de pouvoir s'évader avec toi vers ces nouveaux horizons .A chacun sa voie ....j'attends les nouvelles photos avec impatience . TGV non mais trés grande voyageuse pour le sur . Bisous DOM

fanoch 23/07/2007 17:05

salut la kinouch, si javais de la tune!! et bah je viendrais, mais voila jen ai pas !! alors je profite de ton aventure pleinement, et tetelle va falloir te lever tot maintenant !
bizouille kinouch